Flic, la réalité d’un métier méprisé

Flic, la réalité d’un métier méprisé

“Les gens ont toujours bien aimé les histoires de flic, mais les gens n’aiment pas les flics”. Flic est l’adaptation en BD du blog de Bénédicte Desforges dans lequel la lieutenant raconte son quotidien de gardien de la paix et dont elle a déjà tiré deux livres : Flic, chroniques de la police ordinaire qui a rencontré un vif succès en 2007 et Police, mon amour.[/chap] [let]M[/let]agistralement mis en image par Séra, cet album a reçu le Prix Polar du meilleur album BD au festival de Cognac la semaine dernière. Pourtant, il ne s’agit pas à proprement parler d’un polar. Séra illumine par des cadrages puissants une voix off qui raconte la réalité du métier de flic dans la capitale. Au fil des interventions, une énumération de faits divers et de drames banals livrés par bribes, qui témoignent de la violence ordinaire et de l’envers du décor. A l’opposé des séries policières, cette BD reportage, sans bulle, fabriquée à partir d’une succession de cases où le dessin d’une précision photographique étonnante succède à des graphismes abstraits, met en lumière le récit rempli de conviction et d’humanité d’une femme qui nous apprend à aimer le métier qu’elle a choisi et dont elle est fière.

 

Lucie Servin

->Retrouvez ce coup de coeur dans le n°36 de BDSphère publié le 25 octobre 2012.

Flic, Bénédicte Desforges et Séra, Casterman, 120 pages, 18 euros.

ISBN-13: 978-2203024403

 

 

 

 

 

 

 

 

BD_Flic