"Je vous ai compris", du film à l’e-BD

« Je vous ai compris », du film à l’e-BD

affiche_je-vous-ai-comprisUn pari technique à la croisée du septième et du neuvième art. Du film à l’e-BD, comme l’ont désigné ses artisans, Je vous ai compris est un projet hybride. Un film animé de 90 minutes et une bande dessinée, elle aussi animée et interactive, conçue spécialement pour les tablettes. Soutenue par Arte et Casterman, cette formule ambitieuse constitue une première qui affirme avec force les nouvelles possibilités offertes par le numérique.

« Je vous ai compris”, cette célèbre phrase prononcée par le Général de Gaulle le 4 juin 1958 à Alger depuis le balcon du Gouvernement général, devant la foule réunie sur la place du Forum, a force de symbole. De l’espoir à la trahison, elle résume tout le ressentiment des pieds noirs partisans de l’Algérie française, alors que de Gaulle engage des négociations pour mettre fin au conflit au lendemain du référendum du 8 janvier 1961 sur l’autodétermination en Algérie, où les électeurs s’étaient prononcés à près de 75 % en faveur de cette solution.

Les partisans de l’Algérie française soutiennent alors le coup d’Etat des quatre généraux à Alger, qui survient le 21 avril 1961. C’est cette date que les auteurs de Je vous ai compris, le réalisateur Frank Chiche, aidé de l’historien Georges Fleury ont décidé de retenir pour mettre en scène cette fiction qui s’inscrit dans ce contexte historique précis. A la croisée du cinéma animé et de la BD, produit par Magnificat Films, une société indépendante et innovante créée en 1999 par Laurent Thiry, Je vous ai compris est en réalité bien plus qu’un film.

 

oasjevousaicompris

Une animation engagée

“On ne peut regarder le passé avec le regard du présent”, explique Georges Fleury. C’est dans cette optique de crédibilité historique et cette volonté de reconstitution précise qu’avec Frank Chiche, ils ont opté pour un traitement graphique en animé. “Il nous était impossible de reconstituer dans l’actuelle Alger, l’Alger de cette époque, car la ville a beaucoup changé, mais également parce qu’il est impensable éthiquement de reconstituer les manifestations pro-françaises dans l’Algérie d’aujourd’hui. La crédibilité historique est au cœur du film, mais nous souhaitons aussi honorer l’indépendance de l’Algérie”, commente Frank Chiche. Je vous ai compris s’inscrit ainsi dans la même veine des animations engagées que Valse avec Bachir sur le conflit israélo-palestinien et la guerre du Liban ou Persépolis sur l’Iran. L’historien Georges Fleury, ancien du Commando Jaubert, auteurs de nombreux essais de référence sur la période et d’une vingtaine de romans témoigne, quant à lui, avec émotion de ce qu’a représenté pour lui cette aventure : “Je n’étais jamais revenu à Alger. Ce film m’a permis de trouver un équilibre dans ma propre vision des événements. Il est construit comme une tragédie grecque dans laquelle aucun des protagonistes ne sort indemne.”

jevous

Un film consensuel

Trois destinées, trois personnages, autant de points de vue. Zeitoun, un soldat juif pied noir et gaulliste convaincu, Thomas, un reporter-photographe travaillant pour L’Echo d’Alger, devenu boiteux après une agression par des arabes qui rejoint l’OAS, Malika, la fille d’un ouvrier agricole décidant pour la cause du FLN de devenir une de ces célèbres “porteuses de valise”, prête à tuer pour sauver la cause de l’indépendance. La volonté des auteurs de Je vous ai compris est clairement de montrer la complexité des rapports et des tensions tragiques entre les protagonistes dans l’Algérie en guerre. Le sacrifice de ces jeunes confère à l’ensemble une dimension émouvante, mais oblige également à passer vite sur des problématiques politiques et contextuelles. Le scénario en pâtit et n’est malheureusement pas sauvé par le jeu des acteurs, tandis que le dénouement théâtral nuit à la crédibilité générale. La bande dessinée numérique arrive alors à la rescousse d’un film trop en dessous de ses ambitions.

Une bande dessinée de l’avenir

Je Vous Ai Compris – La BD animée – Bande-annonce de MagnificatFilms

“Le film n’est pas une leçon d’histoire, mais une fiction ancrée dans la réalité historique” souligne Frank Chiche, qui poursuit, “cependant, il était important de donner les clés pour comprendre le contexte historique de cette fiction.” C’est ainsi qu’est née l’idée de cette “e-BD” sous forme d’application pour tablettes. Le film a été intégralement recadré pour composer des planches où les cases animées apparaissent au fur et à mesure de la lecture et où les annexes permettent de comprendre les événements et les références. Assez joliment présentés comme des piles sur un bureau mal rangé, l’utilisateur peut ainsi feuilleter les différents éléments compilés par l’historien. Une belle initiative qui devrait faire des émules.

POUR EN SAVOIR PLUS

  • Un DVD sorti le 23 janvier
  • Un film diffusé le vendredi 1er février 2013 à 22h10 sur Arte
  • Une application en 3 épisodes de 25 minutes environ, dont le premier sera disponible gratuitement sur l’Apple store et Google Play dés le 5 février, tandis que les deux suivants seront mis en ligne à la fin du mois pour 3,99 euros.
  • Rendez-vous à  Angoulême sur le stand de Casterman du 31 janvier au 3 février 2013
  • Plus d’information sur le site jevousaicompris.comFacebook et Twitter